Blogue

Une coopérative de services à Tewkesbury

Texte par la MRC de La Jacques-Cartier

La communauté de Tewkesbury regroupe environ 250 résidences et chalets. Ce secteur de la municipalité de Stoneham-Tewkesbury, qui se trouve à plus de dix kilomètres du centre de la municipalité, bénéficie de peu de commerces et de services de proximité. Au cours de l’automne 2018, la délocalisation et fermeture de deux entrepreneurs en déneigement sur le territoire ont créé un bris de services importants pour les citoyens, particulièrement pour les résidents qui ont un certain âge, majoritairement représentés dans ce secteur. « L’incapacité graduelle, réelle ou présumée d’effectuer les tâches ordinaires de propriétaire, comme déneiger la toiture, nettoyer les gouttières ou laver  les vitres à l’extérieur, devient rapidement une source d’angoisse. C’est difficile de trouver la main-d’œuvre nécessaire pour ces taches […] Plusieurs choisissent à contrecœur de quitter leurs maisons pour un condo en ville même s’ils ont l’impression de se déraciner complètement », témoigne monsieur Julien Dupont, membre de la Coopérative Multi-Services de Tewkesbury (CMST). À la suite de cet événement, un groupe de citoyennes et citoyens s’est mis en mouvement afin d’évaluer la possibilité de mettre en place une coopérative de services pour pallier la situation.

La naissance d’une coopérative

À l’hiver 2018-2019, un sondage réalisé auprès de la population du secteur de Tewkesbury a confirmé un fort intérêt envers la création d’une entreprise communautaire afin de fournir différents services facilitant la qualité de vie et favorisant le maintien à domicile d’une population vieillissante.

« La création de notre coopérative multi-services et sa première saison d’activités, m’apportent plein d’espoir. Les personnes seules […] y trouvent des ressources diversifiées qui permettront à nos concitoyens de faire de vrais choix de conditions de vie », poursuit M. Dupont.

Compte tenu de la mission de cette future entreprise, la forme coopérative a été privilégiée. En effet, la présence d’un besoin commun et la volonté d’y répondre ensemble sont des éléments préalables au démarrage d’une coop. De plus, les principes coopératifs quant à l’adhésion volontaire, le pouvoir démocratique, l’engagement envers la communauté correspondent en tout point à la vision des promoteurs qui en assurent le démarrage.

Avec la participation de la MRC de La Jacques-Cartier, des appuis de la municipalité de Stoneham-et-Tewkesbury, du député provincial et du soutien et l’accompagnement de la Coopérative de développement régional Québec-Appalaches (CDRQ), la CMST fût fondée le 6 octobre 2019 grâce à l’implication citoyenne et aux efforts de bénévoles investis à temps plein pour porter le projet. « Il aura fallu qu’une équipe de valeureux jeunes retraités se rassemblent pour animer un paisible village, en tourbillon de projets de toutes natures pour revivifier un jardin endormi… Et offrir à plusieurs le plaisir de partager talents et ressources enfouis », mentionne monsieur Claude Rhéaume, membre de la CMST.

Ensemble, les bénévoles ont élaboré une stratégie d’affaires, structuré la logistique, recruté les membres, trouvé des fournisseurs et cherché du financement. Ils ont également fait l’acquisition des équipements, l’embauche de deux équipes de déneigeurs de stationnements et toitures, mis en place un système de paie et de facturation et pour certains, appris le métier de déneigement.   

Des services qui répondent aux besoins des citoyens

Le conseil d’administration, formé de cinq membres, a travaillé à la réalisation du premier mandat urgent, c’est-à-dire assurer le service de déneigement des stationnements et toitures des résidences pour l’hiver 2019-2020. Un mandat relevé haut la main. « Le service de déneigement a été excellent tout au long de l’hiver », mentionnent deux clients satisfaits Christiane Gervais et Patrick Dubé. monsieur Pierre Nadon abonde dans le même sens. « Je suis extrêmement satisfait du travail de déneigement  effectué chez moi tout au long de l’hiver ; je ne peux pas le qualifier autrement que de première qualité », mentionne-t-il.

Pendant la première vague de la pandémie, la CMST a rapidement implanté un service de livraison à domicile de biens d’épicerie et de pharmacie pour les personnes les plus à risque et un bottin des différents produits et services proposés localement par ses membres.

La CMST a répondu présent aux appels d’urgence de certains membres aux prises avec des problèmes hivernaux causés par des vents violents ou une infiltration d’eau.

Le plan d’affaires initial de la CMST prévoyait également des opérations estivales. L’engouement des membres s’est vite fait sentir, alors qu’ils ont confié à la CMST plusieurs travaux de tonte de pelouse, débroussaillage, lavage de vitres, nettoyage de gouttières, réfection de muret de pierres, menuiserie, rénovations mineures et abattage d’arbres.

De nouveaux services demandés

À la suite du succès des opérations de la première année et des excellents commentaires reçus de la population desservie, plusieurs personnes ont formulé de nouvelles demandes. Les gens en veulent davantage!

Des services tels que halte-garderie, aide aux devoirs, transport collectif, salles de travail avec café internet, ateliers de bricolage, menuiserie, cuisine collective et différents services de santé et de bien-être de la collectivité sont dans la mire des administrateurs de la CMST pour répondre aux besoins exprimés par ses membres.

Le défi est de trouver de nouvelles sources de  financement pour l’implantation de ces nouveaux services, d’augmenter le nombre de membres, d’ajouter des  bénévoles pour supporter ces initiatives et de créer des emplois locaux permanents.

Un investissement de temps humainement payant

Pourquoi s’investir autant bénévolement dans ce genre d’entreprise? Parce que l‘implication sociale et l’entraide tiennent à cœur aux promoteurs engagés dans cette coopération et que l’idée de mettre en commun les efforts et les biens fut leur motivation première. « Les commentaires encourageants des membres ne font que renforcer ce sentiment de contribuer à quelque chose de plus grand que soi et au bien-être de la communauté. Cela nous motive à continuer dans cette lancée et confirme que nous avons bel et bien compris et répondu à un besoin », concluent le président du CA, Gilles Méthé, et le trésorier, Daniel Beauchamp, tous deux membres fondateurs de la CMST.

155, rue Charest Est, suite RC1
Quebec (QC) Canada G1K 3G6

Infolettre

Ne manquez rien de l’actualité du Pôle CN avec du contenu exclusif directement dans votre boîte courriel.

© 2020 - Pôle des entreprises d'économie sociale de la région de la Capitale-Nationale
Design: MamboMambo
Webmestre: Atémi Web