skip to Main Content
Communiqué De Presse – Des Acheteurs Institutionnels Et Privés S’engagent Pour L’économie Sociale

Communiqué de presse – Des acheteurs institutionnels et privés s’engagent pour l’économie sociale

Quelques 30 acheteurs institutionnels et privés de la grande région de Québec s’engagent pour l’économie sociale

Québec, le 28 mai 2019 — Quelques 30 entreprises et organisations des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches se sont formellement engagées à considérer l’économie sociale pour leurs achats en signant la Déclaration « Économie sociale, j’achète! », à l’invitation du Pôle des entreprises d’économie sociale de la région de la Capitale-Nationale. Parmi ces signataires : Optel Vision, la Ville de Lévis, Teknion, Spektrum, le Festif!, la MRC de Charlevoix, plusieurs municipalités, et plusieurs Caisses Desjardins de la région. Ces pionniers s’engagent à considérer les entreprises d’économie sociale en tant que fournisseurs pour leurs approvisionnements. Il s’agit d’un autre signe de l’essor que prend ce modèle économique dans la région.

« Alors que les entreprises sont de plus en plus actives pour renforcer leur responsabilité sociale, nous constatons un intérêt grandissant des acheteurs institutionnels et privés à faire une place à une économie différente, qui prend en compte les intérêts sociaux et environnementaux. Cela tombe bien parce qu’il y a dans nos régions une offre en économie sociale capable de répondre aux besoins et exigences de ces acheteurs, avec des produits et services de qualité à prix compétitifs », résume Félix Bussières, directeur général du Pôle des entreprises d’économie sociale de la région de la Capitale-Nationale.

Découvrez la liste des acheteurs institutionnels et privés signataires de la Déclaration « Économie sociale, j’achète! »

Favoriser la rencontre
Afin de favoriser le maillage, le Pôle des entreprises d’économie sociale organise une série d’activités et d’actions entre acheteurs et offreurs en économie sociale. « Nous avons aujourd’hui près de 20 acheteurs qui rencontrent plus de 10 entreprises d’économie sociale, pour échanger sur les besoins des uns et l’offre des autres », explique-t-il. « Les Pôles régionaux d’économie sociale sont au cœur du mouvement et crée la rencontre entre les entreprises d’économie sociale qui ont à offrir ce que les acheteurs ont besoin », affirme-t-il.

« Cette activité est pour nous une occasion de faire connaître notre offre auprès de clients potentiels, et de mieux comprendre leurs besoins pour que nous puissions mieux y répondre. C’est aussi une façon de découvrir d’autres entreprises d’économie sociale pour pouvoir éventuellement faire des partenariats et même, dans certains cas, nous approvisionner nous-mêmes auprès d’eux », explique M. Julian Quintero de Nettoieprêt, une coopérative de travailleurs dans le domaine de l’entretien ménager et l’hygiène en milieu de travail.

Déjà, plusieurs grands acheteurs ont trouvé un partenaire d’affaires au sein des entreprises. « Faire affaire avec des entreprises d’économie sociale, c’est contribuer au dynamisme économique, mais aussi renforcer le tissu social de la communauté », résume M. Jean Fortin, préfet suppléant de la MRC de Charlevoix, maire de Baie-Saint-Paul.

« Les entreprises d’économie sociale proposent des biens et services de grande qualité qui correspondent aux besoins des acheteurs, à des coûts compétitifs. Bien qu’elle soit difficile à estimer et à comptabiliser, grâce à leur mission sociale, elles ont une valeur ajoutée à offrir en termes de retombées positives pour la société. Le lancement du mouvement « Économie sociale, j’achète! » est une très belle initiative. Ça me rend fière de voir que plusieurs entreprises croient en l’économie sociale et y contribuent », mentionne Karine Gravel, directrice des opérations chez Groupe Aptas.

L’économie sociale au Québec et dans les régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches
Selon un récent rapport publié par l’Institut de la Statistique du Québec, en 2016 au Québec, on dénombrait environ 11 200 entreprises d’économie sociale qui génèrent un chiffre d’affaires de 47,8G$ et emploient près de 220 000 employés dans tous les secteurs d’activités. Dans les régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches, 1870 entreprises d’économie sociale ont été dénombrées. Elles emploient 56 470 personnes.

À propos du Pôle des entreprises d’économie sociale de la région de la Capitale-Nationale
Le Pôle des entreprises d’économie sociale de la région de la Capitale-Nationale (PôleCN) est un regroupement d’affaires dont la mission est de mobiliser, promouvoir et représenter ses membres afin de soutenir leur développement et celui de l’économie sociale sur l’ensemble du territoire. Le PôleCN est reconnu pour sa capacité de faire travailler ensemble les différents acteurs, que ce soit par l’organisation d’activités de formation et de réseautage ou par la coordination de projets d’intercoopération et de commercialisation. Il est soutenu financièrement par le Ministère de l’Économie et de l’Innovation. Pour plus d’information : polecn.org.

Le Pôle des entreprises d’économie sociale de la région de la Capitale-Nationale et la Table régionale d’économie sociale Chaudière-Appalaches participent au mouvement québécois « Économie sociale, j’achète! », déployé notamment à Montréal, Longueuil et dans la région de l’Estrie. En ces lieux, de nombreux acheteurs institutionnels et entreprises privées prennent part au mouvement, en plus des entreprises d’économie sociale prêtes à leur offrir leurs services.

 

De nombreux représentants-es des premiers acheteurs institutionnels et privés signataires de la Déclaration « Économie sociale, j’achète! » des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches étaient présents lors d’une activité de maillage organisée par le Pôle des entreprises d’économie sociale de la région de la Capitale-Nationale.

 

Dans le cadre du déploiement du mouvement « Économie sociale, j’achète! », le Pôle des entreprises d’économie sociale de la région de la Capitale-Nationale organise une série d’activités et d’actions entre acheteurs et offreurs en économie sociale.

 

De gauche à droite = Mme Karine Gravel (directrice des opérations, Groupe Aptas), Mme Gabrielle LeBlanc (directrice générale, Maison Mère), Mme Amélie Landry (conseillère municipale et responsable de l’élaboration de la Politique de développement social, Ville de Lévis), M. Jean Fortin (préfet suppléant de la MRC de Charlevoix, maire de Baie-Saint-Paul) et M. Félix Bussières (directeur général. Pôle des entreprises d’économie sociale de la région de la Capitale-Nationale).

 

Back To Top