Activités

Perspectives autochtones sur le développement des territoires

10 novembre 2020
|
12:00
-
1:00

Les inscriptions se font directement via Zoom

Conférence nationale dans le cadre du Mois de l’économie sociale, en partenariat avec la Table régionale d’économie sociale des Premières Nations (TRESPN)

Le décès de Joyce Echaquan le 28 septembre 2020 et sa médiatisation sur les réseaux sociaux ont soulevé une vague d’indignation qui accélère la prise de conscience des impacts du racisme systémique sur les conditions de vie des Premières Nations au Québec. D’autres événements tels que les barrages ferroviaires en soutien à la communauté Wetʼsuwetʼen en Colombie-Britannique et le mouvement de soutien aux pêcheurs Mi’kmaq en Nouvelle-Écosse ont mis de l’avant la volonté des Premières Nations de se réapproprier leur territoire partout au Canada. Quelles leçons tirer de ces mouvements sociaux afin de repenser notre système économique?

Les cultures des Première Nations se caractérisent par leur lien au territoire ainsi que leurs connaissances et savoirs-faires transmis de générations en générations. Elles ont longtemps favorisé des modes d’organisation économique fondés sur la coopération. En Amérique du Sud, le concept de « Buen Vivir » est à la base du mode de vie de plusieurs peuples autochtones. Il est à la fois un mode de relation aux autres et un mode de relation à l’environnement. Que pouvons-nous apprendre des peuples autochtones en matière de développement territorial et de rapport à l’environnement?

  • Présentation de Karine Awashish :
    Développement socioéconomique des Premières Nations du Québec : enjeux et perspectives.
  • Présentation de Dan Furukawa Marques :
    Cosmovision des peuples autochtones du Sud : Le Buen Vivir comme relation au monde.

La présentation des conférenciers sera suivie d’une période de questions.

— — — — —

Biographie des conférenciers :

Originaire de la communauté atikamekw d’Obedjiwan, Karine Awashish s’est fixé des objectifs personnels et professionnels en lien avec l’affirmation culturelle et identitaire des communautés autochtones. Titulaire d’une maîtrise en loisir, culture et tourisme à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et d’un baccalauréat en administration des affaires (UQAM), elle poursuit actuellement des études au doctorat en sociologie à l’Université Laval. Ses intérêts de recherche sont la coopération, la transformation sociale et la mise à contribution des savoirs autochtones. Cumulant des expériences professionnelles dans le développement socioéconomique des Premières Nations au Québec, elle co-fonde Coop Nitaskinan, une coopérative de solidarité qui permet la réalisation de projets collectifs à caractère social et culturel. Tout en contribuant au rayonnement culturel des atikamekw, elle s’implique activement au développement de la jeunesse et à la diffusion de la culture et des arts autochtones.

Dan Furukawa Marques est professeur adjoint au Département de sociologie de l’Université Laval et titulaire de la Chaire de leadership en enseignement Alban D’Amours en sociologie de la coopération. Il est également professeur affilié au Centre d’études des mouvements sociaux (CEMS) de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) de Paris. Ses travaux portent sur la construction de communautés coopératives et les mouvements sociaux, notamment le Mouvement des sans terre au Brésil. Ses nouveaux projets de recherche réfléchissent l’articulation entre l’économie solidaire et les communs à Montréal, Québec et Barcelone.

Un lien vous permettant de joindre la rencontre vous sera envoyé suite à votre inscription.

Rappel

Perspectives autochtones sur le développement des territoires

Date :
10 novembre 2020
Heure :
12:00
à
1:00
Lieu :
En ligne

155, rue Charest Est, suite RC1
Quebec (QC) Canada G1K 3G6

Infolettre

Ne manquez rien de l’actualité du Pôle CN avec du contenu exclusif directement dans votre boîte courriel.

© 2020 - Pôle des entreprises d'économie sociale de la région de la Capitale-Nationale
Design: MamboMambo
Webmestre: Atémi Web